Conseils pour renégocier son prêt immobilier efficacement

25
Juil

Le taux des crédits immobiliers n’a jamais été aussi bas qu’aujourd’hui ! Vous vous posez alors la question de renégocier votre prêt immobilier à la concurrence ou non. Voici quelques conseils vous permettant une renégociation de votre taux immobilier fructueuse.

Faîtes le tour des principales banques concurrentes

Vous devez impérativement prendre rendez-vous avec différents établissements bancaires près de chez vous en précisant l’objet de votre demande : la renégociation de votre emprunt immobilier. Plus vous cumulez les rendez vous et plus vous cumulez les propositions.

Avant de vous rendre en rendez vous, préparez certains documents :

  1. Votre pièce d’identité ainsi que celle de votre conjoint si vous avez emprunté ensemble
  1. Votre dernier justificatif de domicile
  2. Vos trois derniers bulletins de salaire (ainsi que ceux de votre époux(se))
  3. Les tableaux d’amortissement de chaque ligne de crédit
  4. Les 3 derniers relevés de compte de votre compte courant
  5. Votre contrat “assurance emprunteur”
  6. Votre acte notarial

Lors du rendez vous, soyez clair et précis dans vos souhaits : souhaitez vous diminuez la durée de votre emprunt ou baissez vos mensualités de crédit ?

Un conseil : La gestion de votre compte courant sera analysé : il est donc préférable se

savoir gérer ses comptes et ne pas avoir d’incidents de paiements !

Comparez les intérêts d’emprunt non payés à la fin du crédit

Le seul élément de comparaison que vous avez entre une banque X et une banque concurrente est le montant que vous allez gagner en renégociant votre crédit immobilier.

Inutile de se perdre dans la nouvelle mensualité ou la nouvelle durée. Posez directement la question au conseiller : Quelle est le montant des intérêts gagnés ?

Alors, non, votre futur banque ne va pas vous faire un chèque avec les intérêts acquis mais elle va simplement vous dire : “Si notre banque vous rachète votre prêt immobilier, vous n’allez pas payer au final X intérêts mais Y intérêts.”

Ainsi, en connaissant le montant de chaque proposition, vous pouvez comparer les propositions entre elles.

Profitez en pour changer d’assurance emprunteur

En changeant d’établissement bancaire, vous pouvez résilier votre assurance emprunteur. Vérifiez, avant de les contacter, les conditions de résiliation de votre contrat d’assurance.

Lors de ce changement, négociez le tarif (coût mensuel) ainsi que les garanties proposés pour vous et pour votre conjoint si vous êtes tous les deux emprunteurs de votre bien immobilier.

L’assurance emprunteur garantit les risques en cas de décès, perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) et incapacité temporaire de travail (ITT). La prise en charge est exprimé en pourcentage.

Faîtes vos propositions de placement

Plus votre situation personnelle, professionnelle et patrimoniale sera intéressante et plus vos propositions seront intéressantes. En échange de la renégociation de votre emprunt, votre futur conseiller souhaite savoir si vous avez des placements et si vous êtes prêts à placer votre argent chez eux.

La renégociation de votre emprunt immobilier est un échange gagnant-gagnant.

Négociez l’ouverture de comptes courants et services bancaires

Si vous n’avez pas d’économie ou de placements divers, proposez à votre futur banque, l’ouverture de comptes chèques (plus ils sont nombreux, mieux s’engage la négociation) et la mise en place de services bancaires divers et variés (livrets d’épargne pour chaque membre de la famille, ouverture de forfaits bancaires, ouverture d’assurance vie etc…)

88a34df9049791a6d0229c5eef75fd0aJJJJJJJJJJJ