La pagode Wat Sisaket

La pagode Wat Sisaket
13
Juil

La pagode Wat Saket est situé à la rue Sethathirath de l’avenue Lane Xang, ce monument a été construit au XVIIe siècle. Sisaket est considéré comme la pagode qui possède les statues les plus nombreuses de Bouddha au Laos avec 6.840 statues de Bouddha et devient la bibliothèque contenant beaucoup de livres anciens écrits à la main sur des feuilles de palmier. Avec le That Luang, Phra Keo, Wat Si Saket est l’un des trois anciennes pagodes les plus célèbres au Laos et est devenu un site touristique attrayant lors de voyage au Laos.

Cette pagode ades toits de 5 étages et un couloir autour de la pagode principale. Peut-être, grâce à cette architecture, Wat Si Saket n’a pas été détruit lorsque la troupe siamoise a attaqué Vientiane en   1828.

 

Les touristes aiment bien le couloirautour de la pagode principale. On expose plus de 2000 statues de Bouddha durant 16è et 19è siècle, on pose plus de 300 statues de Bouddha en bois, pierre ou en étain du 16è et 19è siècle autour de couloir.

On expose une série de statue brisée en raison de l’attaque siamoise en 1828 dans le couloir à l’ouest. En particulier, dans la salle principale et des sales d’alentour, il existe beaucoup de statues antiques en cuivre doré. Lors de voyage à Sisaket, tout le monde doit visiter les statues de Bouddha à gauche de la pagode, toutes ces statues perdent la tête.

 

 

La tête reste la partie la plus importante du corps et mêmepour les statues de Bouddha, la tête est la partie sacrée, l’âme de la statue. Par conséquent, quand on sculpte une statue, les sculpteurs laissentl’âme et l’esprit dans la tête de la statue pour qu’on puisse trouver l’aspect sacré de la statue. En outre, les sculpteurs mettent souvent des objets précieux tells que l’or, la gemme, l’argent   dans la tête de la statue.

 

En raison de la valeur matérielle et spirituelle, toutes les pagodes au Laos ont été détruitesdurant la guerre. Les ennemis   veulent effacer non seulement l’espritdes Laotiens mais aussi   apporter des trophéesprécieux. Afin d’apporter facilement ces objets, on coupe souvent la tête des statues, fonde et moule en lingot.

 

Après chaque guerre, les Laotiens ont commencé à reconstruire les pagodes et refondent les statues de Bouddha mystérieuses. Ils veulent rappeler leurs enfants à la guerre injuste.

 

Cette pagode est également un musée où on garde plus de 8000 livres et 6840 statues qui   sont faites de nombreux matériaux tels que le cuivre, la pierre, le bois, l’argent ou le plâtre … à la surface à l’intérieur de la salle principale, il y a des milliers de petites cavités où on metune statue de Bouddha, cela crée la sensation protégée des personnes qui y vont pour prier.

 

 

Pour les Laotiens, le bouddhisme est la religion nationale. Sisaket est l’un des symboles du bouddhisme dans ce pays paisible. Vous pouvez trouver des pagodes qui sont influences par d’autres religions,et pourtant, au fil du temps, ces religions seront transformées à la base des coutumes et de mode de vie des Laotiens. Chaque jour, les moines devront mendierle matin et ils peuvent   recevoir le nombre de la   nourriture illimitée. Ces aliments ont   pour l’objectif de servir deux repas quotidiens et aux âmes envoyées dans la pagode. Les habitants donnent l’aliment à la pagode pour envoyer de la nourriture à leurs proches dans une autre vie.

2006d381c92c0ca117fa621ffe480dd6RRRRRRRRR